10 janvier 2009

Rien à voir avec la langue

- Au revoir.
- Au revoir.
Après avoir brièvement pris congé avec moi, Jennifer et mon cousin Lei, ils sont entrés dans un taxi et partis.

C'est ce qui s'est passé il y a seulement deux heures, devant un restaurant de fondue chinoise où ces deux amoureux m'avaient offert un dîner bien copieux. Et c'est pour me faire présenter à sa nouvelle petite amie, Jennifer, que Lei a proposé ce dîner. Mais, comme vous l'avez lu au-dessus, je n'ai pas comme prévue développé de relations intimes avec elle au bout de cette
rencontre. En réalité, la plupart des conversations se sont déroulées entre eux ou entre Lei et moi; de temps en temps il m'encourageait de parler plus à Jennifer, du filme, de la musique qui l'intéressent, ou de n'importe quoi. Mais je n'excelle jamais à s'exprimer ni à faire s'exprimer les autres, donc chaque fois je me suis efforcée de rendre notre conversation plus longue, j'y ai échoué.

En comparaison, Lei et Jennifer se sont murmurés sans cesse, éclatant de rire quelquefois. Peut-être est-il nécessaire de mentionner le mauvais niveau d'anglais de Lei. Alors il est raisonnable qu'ils se sont rencontrés dans une classe de l'anglais dont elle est professeur qui est venue du Canada il y a un an et demi. Je ne connais pas beaucoup de détailles de leurs histoires romantiques, mais aujourd'hui en voyant l'eau de l'amour qui se coulait dans leurs yeux, je suis convaincue qu'ils ont déjà dépassé les barrières linguistiques. J'ai encore vu, cette nuit, qu'il lui parlait en chinois, et elle répondait en anglais sans aucune réflexion. Tout s'est déroulé d'une manière très naturelle.

Tout à coup, une phrase se produit dans mon esprit-ça n'a rien à voir avec la langue.

Et en plus de la langue, qui est maintenant ma spécialité, il me reste bien des choses à apprendre.


Posté par veroniquezy à 16:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Rien à voir avec la langue

Nouveau commentaire